Retour aux Actualités

Enquête robotisation : levez les freins

mars 2021 - La presse parle de nous

"Aides à l'achat, location, plateformes de tests et de formation, robots faciles à programmer et à piloter, etc. La robotisation n'a jamais été aussi accessible, aux plans technique comme financier.

Pour des raisons d'ergonomie, de qualité des processus et des produits et de flexibilité industrielle, l'automatisation des lignes de production devient incontournable. En confrontant l'industrie à une gestion permanente des aléas, la pandémie de Covid-19 n'a fait que renforcer cette exigence. Pour autant, comment robotiser et automatiser sans avoir à embaucher un docteur en programmation, en opérant des choix techniques adaptés, et sans faire prendre à son entreprise un trop grand risque financier? Vaste question... La réponse se trouve dans les solutions robotiques elles-mêmes qui se mettent à la portée des non-spécialistes. [...]

Ces technologies qui vous simplifient la vie

Qu'il s'agisse de robotique fixe, collaborative ou mobile, l'heure est à la démythification de l'automatisation pour la rendre accessible à des non-spécialistes.[...]

Des AGV à guidage "naturel"

Enfin, les robots mobiles deviennent un élément clé de l'agilité des entreprises. [...]

Chez MG Tech, les nouveaux éléments mobiles collaboratifs Minibot et Evobot sont aussi modulables et simples à utiliser. "Ils sont idéals pour les approvisionnements de ligne, la récupération de produits finis ou la préparation de commandes" indique Eric Gautier, PDG du Groupe MG Tech. La version AGV (Automated Guided Vehicule) se déplace suivant des lignes prédéfinies avec TAG électromagnétiques de repérage alors que la version AIV (Automated Intelligent Vehicule) avance grâce à une technologie de navigation avec cartographie et la reconnaissance de l'environnement dans lequel il se trouve. Pour les tâches qui ne nécessitent pas de haute précision, ce "guidage naturel" est encore plus facile et moins coûteux à mettre en oeuvre".

 

Trois clés pour lever les freins à l'usage

Comment rendre la robotisation accessible à toutes les bourses ? Trois leviers permettent de minimiser les coûts initiaux : le matériel d'occasion, la location ou le leasing et le paiement à l'usage.

Payer ses robots à l'usage

Les équipements sont de plus en plus nombreux à intégrer un paiement des robots, et surtout des cobots mobiles, à l'usage, selon le principe du "Robot as a service" (RaaS). "Cela signifie des paiements de loyers mensuels en fonction du taux d'utilisation avec une mensualité qui comprend la fourniture de la machine et l'ensemble des services (installation, formation, monitoring)" explique Eric Gautier, PDG de MG Tech qui propose son offre Need & Use (lire avril 2020, p.19). Aucun apport initial n'est demandé, ni d'obligation d'achat exigée. [...]

 

Article rédigé par Stéphanie Perrault et Karine Ermenier, paru dans le magazine Process Alimentaire N° 1389 de Mars 2021.

 

>> Retrouvez l'ensemble de l'article ici