Retour aux Actualités

Dossier Parfumerie-cosmétique : le casse-tête des lignes complètes

août 2021 - La presse parle de nous

" En voie d’automatisation intégrale, ces ensembles sont de plus en plus conçus et réalisés par des fabricants de machines qui possèdent également un savoir-faire en tant qu’intégrateur.

En forme de U ou de L, longue souvent de plus de dix mètres et cumulant plus d’une demi-douzaine de taches, la ligne complète est souvent un objet de fascination, en particulier lorsqu’elle est entièrement automatisée. «La communication sur les produits cosmétiques passe désormais par des invitations faites à des youtubers de visiter des usines de fabrication. Dans ce cadre, montrer des lignes complètes comportant de la cobotique est important pour l’image de marque», note Serge Pitois, responsable Produits de MG-Tech, spécialiste français de machines d’emballage, en particulier de chargement et de déchargement).
En cela, le rôle d’intégrateur est essentiel pour «orchestrer» l’assemblage des différents modules d’une ligne. «Nous ne proposons pas les modèles réalisant les fonctions centrales du conditionnement comme le remplissage, le coulage, l’étiquetage, mais nous sommes capables de les intégrer. Quand nous concevons une ligne complète, nous le faisons en partenariat avec les fabricants de ces machines. Dans ce cadre, soit nous les achetons et nous les revendons à notre client, soit notre client les achète lui-même et nous donne la responsabilité de les intégrer», indique Serge Pitois. [...]

Fin de ligne de conditionnement

Mesure la performance de la ligne

"La connectivité est un problème qui doit être traitée mais aujourd’hui, tous les constructeurs en sont au stade du 4.0 et savent faire remonter de la data. Les choses se sont beaucoup simplifiées avec les standards de protocole de communication OPC-UA», note Serge Pitois. «La vraie question, c’est : que fait-on de ces données ? L’intérêt de
recourir à une entreprise comme MG Tech avec notre plateforme Need on use, c’est de traiter cette data, de la structurer, de la rendre compréhensible et exploitable. Nous sommes capables d’avoir des chiffres sur le fonctionnement de chaque machine mais aussi sur les performances de la ligne entière. Cela peut se traduire par des services complémentaires qui vont de la mise à disposition d’une simple base documentaire, un chat-live d’aide à la compréhension, mais aussi déboucher sur des contrats pour réaliser de la maintenance préventive et une analyse du process industriel et des différents dysfonctionnements afin que le TRS ne baisse pas au fil du temps». [...]

L'agilité, vraie plus-value

Mais plus que la réalisation initiale d’une ligne complète, le vrai savoir-faire de l’intégrateur va être sa capacité à la rendre agile. C’est en tout cas l’avis de Serge Pitois : «une fois décidé qu’un certain nombre de produits sont à conditionner, les choses sont assez simples : on prend les contraintes de chaque produit, on identifie les points communs, ceux de différenciation et on arrive à trouver la ligne idéale. La difficulté, c’est de préparer la ligne aux besoins de demain. Les clients en ont particulièrement pris conscience avec la crise du Covid. Ils avaient, par exemple, mis en place une ligne complète toute neuve pour faire du rouge à lèvres . Et du jour au lendemain,
on n’en a plus fabriqué. Ils se sont alors demandé comment, à l’avenir, concevoir des lignes capables de faire autre chose très rapidement. Pour cela, il faut savoir anticiper, se demander quelles sont les portes à mettre partout sur la ligne, si elles sont ouvrables, comment on enlève les cadenas. C’est cette valeur ajoutée que le
client va venir chercher. Ainsi, vous avez une caisse complètement fermée mais qui doit être demain un prêt à vendre. Dès la conception, on va rajouter un poste libre sur la ligne de dépose coiffe pour ajouter un robot supplémentaire». [...]

Article de presse - Lignes complètes MG Tech en cosmétique

La révolution des robots autonomes

C’est la grande innovation du moment pour rendre la ligne complète plus agile : les Automated Guided Vehicle (AGV). «Ce sont des véhicules à guidage automatique qui vont permettre de venir amener des produits à différents endroits de la ligne en l’associant à un cobot embarqué posé dessus. Ce sera très utile dans la cosmétique où il y a des petits lots avec de petites cadences», explique Serge Pitois, chez MG Tech. [...]

 

Article rédigé par Hugues Boulet et publié dans le magazine Emballage Digest N°659 de juin 2021.
 

>> Retrouvez l'ensemble de l'article sur les lignes complètes dans le secteur de la parfumerie et de la cosmétique ici.